Guides minceur

Le jeûne intermittent : Qu’est-ce que c’est, et comment ça marche ?

charlotte-minceur.fr-le-jeune-intermittent-quest-ce-que-cest-et-comment-ca-marche

Le jeûne intermittent : Qu’est-ce que c’est, et comment ça marche ?

Le jeûne intermittent est un régime alimentaire qui alterne entre le jeûne et l’alimentation selon un horaire régulier. Les recherches montrent que le jeûne intermittent permet de gérer son poids et de prévenir — voire d’inverser — certaines formes de maladies. Mais comment s’y prendre ? Et est-il sans danger ?

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

De nombreux régimes se concentrent sur ce qu’il faut manger, mais le jeûne intermittent se concentre sur le moment où il faut manger.

Avec le jeûne intermittent, vous ne mangez que pendant une période spécifique. Le fait de jeûner pendant un certain nombre d’heures chaque jour ou de ne manger qu’un seul repas quelques jours par semaine peut aider votre corps à brûler des graisses. Et des preuves scientifiques indiquent que cette pratique présente également des avantages pour la santé.

Mark Mattson, neuroscientifique à l’université Johns Hopkins, étudie le jeûne intermittent depuis 25 ans. Il affirme que notre corps a évolué pour pouvoir se passer de nourriture pendant plusieurs heures, voire plusieurs jours ou plus. À l’époque préhistorique, avant que les humains n’apprennent à cultiver, ils étaient des chasseurs et des cueilleurs qui ont évolué pour survivre — et prospérer — pendant de longues périodes sans manger. Ils devaient le faire : il fallait beaucoup de temps et d’énergie pour chasser le gibier et cueillir des noix et des baies.

Il y a 50 ans encore, il était plus facile de maintenir un poids sain. Christie Williams, diététicienne à l’hôpital Johns Hopkins, M.S., R.D.N., explique : « Il n’y avait pas d’ordinateurs, et les émissions de télévision s’éteignaient à 23 heures ; les gens arrêtaient de manger parce qu’ils allaient se coucher. Les portions étaient beaucoup plus petites. Plus de gens travaillaient et jouaient dehors et, en général, faisaient plus d’exercice. »

De nos jours, la télévision, l’internet et d’autres divertissements sont disponibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Nous restons éveillés pendant de plus longues heures pour regarder nos émissions préférées, jouer à des jeux et discuter en ligne. Nous sommes assis et grignotons toute la journée — et une bonne partie de la nuit. »

Un apport calorique supplémentaire et une activité réduite peuvent entraîner un risque accru d’obésité, de diabète de type 2, de maladies cardiaques et d’autres maladies. Des études scientifiques montrent que le jeûne intermittent peut contribuer à inverser ces tendances.

Comment fonctionne le jeûne intermittent ?

Il existe plusieurs façons différentes de pratiquer le jeûne intermittent, mais elles reposent toutes sur le choix de périodes régulières pour manger et jeûner. Par exemple, vous pouvez essayer de ne manger que pendant une période de huit heures par jour et de jeûner le reste du temps. Vous pouvez également choisir de ne prendre qu’un seul repas par jour, deux jours par semaine. Il existe de nombreux programmes de jeûne intermittent différents.

Mattson explique qu’après plusieurs heures sans nourriture, le corps épuise ses réserves de sucre et commence à brûler des graisses. Il appelle cela la commutation métabolique.

« Le jeûne intermittent contraste avec le schéma alimentaire normal de la plupart des Américains, qui mangent tout au long de leurs heures d’éveil », explique Mattson. « Si une personne prend trois repas par jour, plus des collations, et qu’elle ne fait pas d’exercice, alors chaque fois qu’elle mange, elle s’épuise sur ces calories et ne brûle pas ses réserves de graisse. »

Le jeûne intermittent fonctionne en prolongeant la période pendant laquelle votre corps a brûlé les calories consommées pendant votre dernier repas et commence à brûler les graisses.

Plans de jeûne intermittent

Il est important de consulter votre médecin avant de commencer le jeûne intermittent. Une fois que vous avez obtenu son feu vert, la pratique est simple. Vous pouvez opter pour une approche quotidienne, qui restreint l’alimentation quotidienne à une période de six à huit heures par jour. Par exemple, vous pouvez choisir d’essayer le jeûne 16/8 : manger pendant huit heures et jeûner pendant 16 heures. Mme Williams est une adepte du régime quotidien : elle dit que la plupart des gens trouvent facile de s’y tenir à long terme.

Une autre, connue sous le nom d’approche 5:2, consiste à manger régulièrement cinq jours par semaine. Les deux autres jours, vous vous limitez à un repas de 500 à 600 calories. Par exemple, vous pouvez choisir de manger normalement tous les jours de la semaine, sauf le lundi et le jeudi, qui sont vos jours de repas unique.

Les périodes plus longues sans nourriture, comme les jeûnes de 24, 36, 48 et 72 heures, ne sont pas nécessairement meilleures pour vous et peuvent être dangereuses. Une période trop longue sans manger peut en effet encourager votre corps à stocker davantage de graisses en réponse à la famine.

Les recherches de Mattson montrent qu’il faut de deux à quatre semaines pour que le corps s’habitue au jeûne intermittent. Il se peut que vous ayez faim ou que vous soyez de mauvaise humeur pendant que vous vous habituez à la nouvelle routine. Mais, observe-t-il, les sujets de recherche qui parviennent à traverser cette période d’adaptation ont tendance à poursuivre leur régime, car ils remarquent qu’ils se sentent mieux.

Que puis-je manger pendant le jeûne intermittent ?

Pendant les périodes où vous ne mangez pas, l’eau et les boissons sans calories comme le café noir et le thé sont autorisées.

Et pendant vos périodes de repas, « manger normalement » ne signifie pas devenir fou. Vous ne risquez pas de perdre du poids ou d’être en meilleure santé si vous remplissez vos périodes de repas, de malbouffe riche en calories, d’aliments frits, de grande taille et de friandises.

Mais ce que Williams apprécie dans le jeûne intermittent, c’est qu’il permet de manger toute une gamme d’aliments différents — et de les apprécier. « Nous voulons que les gens soient attentifs et prennent plaisir à manger des aliments bons et nutritifs », dit-elle. Elle ajoute que le fait de manger avec d’autres personnes et de partager l’expérience du repas ajoute de la satisfaction et favorise une bonne santé.

Williams, comme la plupart des experts en nutrition, considère le régime méditerranéen comme un bon modèle de ce qu’il faut manger, que vous essayiez le jeûne intermittent ou non. Vous pouvez difficilement vous tromper en choisissant des glucides complexes et non raffinés comme les céréales complètes, les légumes verts à feuilles, les graisses saines et les protéines maigres.

Avantages du jeûne intermittent

Les recherches montrent que les périodes de jeûne intermittent font plus que brûler les graisses. Mattson explique : « Lorsque des changements se produisent avec ce commutateur métabolique, cela affecte le corps et le cerveau. »

L’une des études de Mattson publiée dans le New England Journal of Medicine a révélé des données sur une série d’avantages pour la santé associés à cette pratique. Il s’agit notamment d’une vie plus longue, d’un corps plus mince et d’un esprit plus vif.

« De nombreuses choses se produisent pendant le jeûne intermittent qui peuvent protéger les organes contre les maladies chroniques comme le diabète de type 2, les maladies cardiaques, les troubles neurodégénératifs liés à l’âge, voire les maladies inflammatoires de l’intestin et de nombreux cancers », dit-il.

Voici quelques avantages du jeûne intermittent que la recherche a révélés jusqu’à présent :

Pensée et mémoire. Des études ont révélé que le jeûne intermittent stimule la mémoire de travail chez les animaux et la mémoire verbale chez les humains adultes.

Santé cardiaque. Le jeûne intermittent a amélioré la pression artérielle et la fréquence cardiaque au repos, ainsi que d’autres mesures liées au cœur.

Les performances physiques. Des jeunes hommes qui ont jeûné pendant 16 heures ont montré une perte de graisse tout en conservant leur masse musculaire. Les souris qui ont été nourries un jour sur deux ont montré une meilleure endurance à la course.

Diabète et obésité. Dans les études sur les animaux, le jeûne intermittent a permis de prévenir l’obésité. Et dans six études brèves, des humains adultes obèses ont perdu du poids grâce au jeûne intermittent.

Santé tissulaire. Chez les animaux, le jeûne intermittent a permis de réduire les lésions tissulaires lors des interventions chirurgicales et d’améliorer les résultats.

Le jeûne intermittent est-il sûr ?

Certaines personnes essaient le jeûne intermittent pour gérer leur poids, et d’autres utilisent cette méthode pour traiter des maladies chroniques comme le syndrome du côlon irritable, l’hypercholestérolémie ou l’arthrite. Mais le jeûne intermittent ne convient pas à tout le monde.

Williams souligne qu’avant d’essayer le jeûne intermittent (ou tout autre régime), vous devez d’abord consulter votre médecin traitant. Certaines personnes devraient éviter d’essayer le jeûne intermittent :

  • Enfants et adolescents de moins de 18 ans.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent.
  • Les personnes souffrant de diabète ou de problèmes de glycémie.
  • Ceux qui ont des antécédents de troubles alimentaires.

Mais, selon Mme Williams, les personnes qui ne font pas partie de ces catégories et qui peuvent pratiquer le jeûne intermittent en toute sécurité peuvent poursuivre le régime indéfiniment. « Il peut s’agir d’un changement de mode de vie », dit-elle, « et un changement qui présente des avantages ».

N’oubliez pas que le jeûne intermittent peut avoir des effets différents selon les personnes. Consultez votre médecin si vous commencez à ressentir une anxiété inhabituelle, des maux de tête, des nausées ou d’autres symptômes après avoir commencé le jeûne intermittent.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

nouveautesproduitsbilanminceur

A propos de l'auteur

Charlotte

Je m'appelle Charlotte. Je suis une Maman de 46 ans qui a toujours eu du mal à stabiliser mon poids. En plus, je suis gourmande ! Je partage avec vous des idées recettes et des produits minceurs qui marchent sur moi sans faire de régimes compliqués. Je parle aussi de santé, de bien être et de sexe !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Inscrivez-vous à la newsletter

Témoignages

Avis sur l’utilisation du Set Optimal depuis 2 ans !

Calculez votre IMC

Les plus achetés

Bilan Minceur Personnalisé

telecharger

Restez Informées

sms charlotte minceur

Programme Minceur

jacket